Acupression et engelures hivernales

Article fin d'études

Laurence Gioan • Promotion 2019-2020

 Les engelures sont des lésions locales dues au froid, en plaques rouges ou bleutées, enflées qui s’apparentent à des brûlures locales au 1er degré. Elles touchent principalement les mains et les pieds, mais parfois nez, menton ou oreilles. Elles donnent des douleurs de type de brûlures ou démangeaisons importantes, voire insupportables. Ces symptômes disparaissent généralement après quelques semaines lorsqu’on ne s’expose plus au froid, mais peuvent engendrer des complications graves telles les phlyctènes, les crevasses ou ulcérations qui peuvent s’infecter.

 

Les Causes

Contrairement à la gelure, l’engelure résulte d’une réaction anormale liée à l’hypersensibilité de notre organisme au froid non glacial (en dessous de 10°C). Certaines personnes ont un terrain plus favorable ; notamment celles atteintes d’athérosclérose ou autres troubles circulatoires ; (syndrome de Raynaud par exemple). D’autres facteurs favorisent l’engelure comme la prise de vasoconstricteurs, antidépresseurs, antihypertenseurs, tabac, alcool, ainsi que les personnes âgées, ou fatiguées. Les professionnels de santé ont évoqué également les troubles endocriniens, la déshydratation et les carences en vitamines B1, PP, A ou P.

L’hiver, le froid provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins pour diminuer les pertes de chaleur, ainsi les extrémités des membres sont moins irriguées. Le cerveau donne donc l’ordre au corps d’envoyer du sang pour réchauffer les parties refroidies, mais les vaisseaux rétrécis ne laissent pas la circulation se faire correctement, ce qui a pour effet d’endommager les vaisseaux et de créer des boursouflures rouges ou violacées, pouvant évoluer en phlyctènes ou crevasses.

Exemples d’engelures aux mains et pieds

engelure 1

engelure 2         

A ne pas confondre avec le syndrome de Raynaud.

syndrome raynaud

 

 

Symptômes

Lorsque l’engelure apparait, on constate :

  • Une fermeté, une lividité et une froideur au niveau des extrémités ;
  • Une peau à l’aspect rouge ou violacé ;
  • Une perte de la sensibilité au toucher ;
  • Une sensation de piqûres/brûlures et engourdissement lorsque la circulation sanguine est rétablie ;
  • Des douleurs intenses de type démangeaisons et brûlures ;
  • Parfois, l’apparition d’ulcérations (crevasses).

 

Analyse et traitement de l’engelure en Médecine traditionnelle chinoise

 Le corps humain est sollicité et se prépare à chaque changement de saison ; cependant l’hiver représente la période la plus éprouvante pour l’organisme qui doit subir froid, vent, humidité et manque de lumière.

Dans les 5 éléments, le Rein (les deux, mais décrit comme un seul organe en médecine traditionnelle chinoise) est donc l’organe couplé à l’élément Eau et dont la saison est l’hiver. Il est de ce fait le plus touché. Mais nous verrons plus bas qu’il n’est pas le seul.

Le froid affaiblit les reins, de nature Yin, il blesse le yang, concentre et bloque la surface. Il inhibe la circulation du Qi et du Sang créant des douleurs sévères et dans ce cas précis des engelures.

 

Les Causes

Il s’agit d’une cause externe (Wai Yin) qui concerne les six énergies climatiques (Liu Qi) représentant les variations saisonnières normales du climat.

Ces énergies ne peuvent favoriser l’apparition de maladies que dans certaines conditions. Soit lorsque :

  • Le climat ne correspond pas à sa saison
  • Les variations de climat sont trop rapides
  • Les climats sont excessifs
  • Zheng Qi (l’énergie correcte) est déficiente
  • Il s’agit d’une constitution physique faible.

Les agents pathogènes externes peuvent agresser l’organisme à partir de la peau ou de la bouche et du nez, puis évoluer vers la profondeur.

 

Les organes concernés

Petit rappel sur certaines de leurs fonctions :

Le Rein (Shen): Il stocke l’Essence (Jing) du Ciel Antérieur et Postérieur et gouverne tout le système hormonal lié aux transformations du corps. Il abrite Ming Men (Feu Ministre) qui réchauffe tout le corps et les viscères. Il produit la moelle et remplit le cerveau. Le Yang du rein et celui de la rate sont interdépendant…. Il déteste le froid.

La Rate (Pi) : (Les fonctions du pancréas sont associées à celles de la rate, on ne parle que d’un organe en médecine traditionnelle chinoise). Elle transforme/transporte le Yang acquis du ciel postérieur et régit les 4 membres et les extrémités. Elle contrôle le sang et le maintien dans les vaisseaux. Elle déteste l’humidité.

Le Poumon (Fei) : Il contrôle les méridiens et les vaisseaux sanguins, contrôle la diffusion du Qi protecteur, la peau et la pilosité. Il contrôle la voix et s’ouvre au nez. Il déteste le froid et la sécheresse.

Le Foie (Gan): Il assure la libre circulation de l’énergie (Qi), il stocke le sang et régularise le volume sanguin en fonction de l’activité physique. Le yin du rein nourrit le yin du foie. Il déteste le vent.

 Le froid, la pluie, la neige et le vent forment le cocktail parfait pour les engelures.

 

Cas clinique

Il s’agit d’un homme de 79 ans qui souffre d’engelures sur et entre les orteils des deux pieds. Il décrit des zones rouges qui démangent énormément avec parfois des taches noires. Sensation de brûlures, envie de « s’amputer les orteils ». Ces symptômes sont apparus après être resté dans son jardin chaussé de bottes en caoutchouc, exposé à un temps froid.

La première apparition des engelures a eu lieu il y a 3 ans, après avoir été exposé de longues heures à un temps très froid. Depuis, chaque année ces symptômes réapparaissent.

 

Bilan énergétique

Lors de l’interrogatoire il décrit les symptômes suivants :

Il souffre de lombalgie et faiblesse dans la jambe gauche, caractérisée par un manque de force musculaire due à une hernie discale opérée en 2016. Il a des vertiges au lever le matin. Perte d’audition. Il décrit des pertes de mémoires. Il craint le froid et préfère boire chaud. ►Vide de Yang, de Yin du rein.

Peu d’appétit, sensation de pesanteur, (tête dans le brouillard), fatigue physique et mentale. ► Vide de Qi de la rate + humidité.

Se met facilement en colère, ne supporte pas le bruit ni l’agitation environnante. Il n’a pas de douleurs ou sensation d’oppression mais soupire souvent profondément. ► Yang du foie qui s’élève dû à un vide de yin du rein.

Il dort bien, se réveille souvent pour aller aux toilettes, selles et urines normales.

A l’observation on constate :

Qu’il s’agit d’un homme de type Bois. Sphère du foie

Qu’il a des « impatiences » au niveau des pieds. ► vide yin du rein

Qu’il a la voix enrouée, le nez qui coule et se racle la gorge. ► vide Qi du poumon

Le teint est clair avec les pommettes un peu plus roses.► chaleur vide

La peau est froide aux membres et extrémités. ►vide de Yang du rein

Le Shen est présent, la langue est très rouge uniformément, plutôt longue, sans enduit avec une fissure profonde au centre. ► Chaleur cœur, foie et V.B. ; et vide de yin.

Le pouls bats à 67 puls/mn, régulier, superficiel au poignet gauche et moyen au droit. Il est présent aux 3 loges, racine ok. Résistant à la pression. ► flottant et tendu

Selon les 8 principes :

Il s’agit d’une plénitude ; attaque de froid, externe (abondance de Xie Qi) qui est apparue sur un terrain où le Qi correct (Zheng Qi) était déjà faible. Une attaque de vent froid à prédominance de vent, qui a entravé et pénétré la surface pour atteindre la profondeur.

En médecine chinoise, toute stagnation d’agents pathogènes fini par se transformer en chaleur ; résultat de la confrontation entre Zheng Qi et Xie Qi. Dans ce cas précis, la personne était en vide de Yin. Le Yang a donc consumé les liquides et accentué la chaleur dans le sang avec des manifestations cutanées et la sensation de brûlure. Du froid en surface et de la chaleur en profondeur. Au vu des éléments ci-dessus, il s’agit d’un tableau pathologique à prédominance de Yang.

 

Principes de traitement

Pour traiter la branche : Dans un premier temps

10 Rte, 4 GI, 3F et 40V pour relancer la circulation sanguine, diminuer les démangeaisons et clarifier la chaleur.

12V, 7P, 20VB et 36 E pour chasser l’invasion de vent-froid à prédominance de vent.

20 DM, 13V pour soumettre le yang, calmer l’esprit, améliorer les céphalées ; et renforcer le poumon qui agit sur la voix et les écoulements nasales.

9P point de Réunion (Hui) des vaisseaux et point d’Origine (Yuan) du poumon.

Puis la manœuvre Hang Ca Yong Quan pour réchauffer le corps en faisant très attention de ne pas toucher aux orteils endoloris et de ne pas réchauffer de manière trop brutale, ce qui pourrait être très douloureux et blesser davantage. Mais dans ce cas précis, cette manœuvre était réalisable et a eu des effets bénéfiques.

Pour traiter la racine : Dans un second temps

23V, 4DM, 3R, 4RM pour tonifier le rein, nourrir le yin et renforcer Ming Men.

18V, 3F, 34VB pour apaiser le vent du foie, nourrir le sang, éliminer la chaleur et diffuser le Qi.

15V, 7C pour calmer l’esprit, tonifier le cœur et clarifier la chaleur.

36E, 6Rte pour renforcer l’organisme et chasser l’humidité.

Dès la première séance les démangeaisons et sensation de brûlure ont très nettement diminués. En deux séances pour traiter la branche, les symptômes ont disparu avec un redoux notable des températures…

 

En Conclusion

Une fois que les engelures se sont manifestées une première fois, il faut s’attendre à les voir réapparaître chaque année. Renforcer le Qi correct (Zheng Qi) et adopter les bons gestes préventifs peuvent éviter ou limiter leur réapparition et surtout stopper leur évolution.

 

Quelques Conseils et Préventions :

Tout d’abord il ne faut pas réchauffer une peau déjà blessée par des engelures, de façon brutale en l’exposant près d’une source de chaleur vive.

Diminuer le sel en cuisine ; le rein gouverne la circulation des liquides organiques, or le sel absorbe l’eau et les organes sont moins bien nourris, les toxines ne sont plus correctement éliminées et les reins s’affaiblissent.

Privilégier les aliments qui réchauffent le corps : pommes de terre, riz, pâtes, épices…. Et pensez à boire chaud, car le rein déteste également la sécheresse.

Penser à bien se couvrir et porter des vêtements adaptés, chauds et non serrés, notamment aux extrémités (chaussures, gants…). Privilégier la laine, la soie et le coton pour laisser le corps respirer et éviter l’humidité sur la peau.

Dès que le froid est annoncé, on peut également enduire mains et pieds d’une crème grasse de beurre végétal ou d’un macérât huileux (camomille, lavande ou calendula).

Pour soutenir la vitalité et harmoniser le Qi, on peut activer la circulation sanguine des membres inférieurs grâce à des bains de pieds chauds au gingembre ; ou bien en alternant bain chaud et bain froid pour tonifier naturellement l’appareil circulatoire.

Mettre la vitamine D au menu. Elle exerce un effet immunomodulateur qui compense les refroidissements. L’hiver le temps d’exposition à la lumière est diminué et pour éviter toute carence on peut mettre en avant les œufs, les poissons gras, etc… Elle a un effet bénéfique sur le vieillissement, les os, la cognition, bref, tout ce qui est régit par la sphère du rein en médecine traditionnelle chinoise.

On peut également prendre 50 gouttes par jour de macérat du bourgeon de cassis pour pallier aux méfaits du froid. En effet il agit comme un redoutable tonique sur les troubles que la période froide à tendance à développer (engelure, arthrose, syndrome de Raynaud…)

Recherche documentaire réalisée sur différents sites internet :

Medecine-integree.com

Passeportsanté.net

Doctissimo.fr

Alternativesante.fr

En savoir plus sur le Qigong tuina ?

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Acupression et Qigong Tuina, un massage énergétique basé sur la sagesse millénaire de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à nos réseaux sociaux pour suivre l'actualité de l'école, mais aussi faire le plein de contenu lié au Qigong Tuina et à la Médecine Chinoise Traditionnelle.

Image
Image
Image

Les livres

Le dernier livre QIGONG TUINA - VOLUME 3 PHILOSOPHIE ET DIAGNOSTIC est disponible dès maintenant en commande, avedc les deux premiers ouvrage d'Amaël Ferrando

Logo QigongTuina blanc 72dpi 856x300px

Ecole de Qigong Tuina

21 chemin de la Siagne

06460 Saint Vallier de Thiey - France

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Massage énergétique Qi Gong Tui Na, basé sur les connaissances de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Des sessions de recherche sont régulièrement organisées dans les disciplines autour de l'énergétique chinoise.

S'inscrire à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Rechercher