Acupression et fleur de Bach

Introduction

Le Dr. Edward Bach est né en 1886 à Moseley près de Birmingham. En 1906, il entre à l’Université de Birmingham pour y étudier la médecine. En 1912, il obtient son diplôme et se rend à Londres pour suivre ses cours de spécialisation. En 1915, il est affecté au CHU de Cambridge et participe à des recherches sur la vaccination au sein de Département de Bactériologie de l’hôpital. En 1919, Edward Bach est désigné pour occuper un poste de pathologiste et bactériologue au « London Homeopathic Hospital » de Londres. C’est là qu’il travaille sur des recherches liées à la présence d’organismes dans les intestins.

Il les regroupe en 7 catégories, en fonction de leur action de fermentation sur le sucre. Il leur donne des noms et les appelle :
Groupe 1 : Proteus
Groupe 2 : Dysentery
Groupe 3 : Morgan
Groupe 4 : Faecalis Alkaligenes
Groupe 5 : Coil
Groupe 6 : Mutabile
Groupe 7 : Gaertner

Ces recherches ont permis de concevoir des vaccins préparés à partir de ces 7 souches et destinés à purifier le tractus intestinal. On connaît aujourd’hui ces vaccins sous le nom de « nosodes de Bach ». C’est bien plus tard, en 1928 qu’il participe à un dîner à la loge maçonnique dont il fait partie. Il s’y ennuyait, alors il se mit à observer les gens autour de lui. Quand soudain, il prit conscience que l’ensemble de l’humanité pouvait être catégorisée en un nombre restreint de typologies. Chaque individu qu’il avait sous les yeux appartenait à l’une ou l’autre de ses catégories. Il passa son repas à réfléchir à ces catégories et à les comparer avec les 7 souches qui lui avait permis de concevoir ses nosodes.
Finalement, une grande inspiration lui vient et il conclut que les personnes faisant partie d’une même catégorie souffraient des mêmes maladies et que les personnes des autres groupes souffriraient de maladies différentes. En 1929, en partie déçu par la thérapeutique des nosodes, il décide d’abandonner l’ensemble des méthodes de traitement pour se consacrer uniquement aux « plantes des champs, simples et pures ».
A l’occasion d’un voyage au Pays de Galle, il remarque que la rosée du matin sur les fleurs parait lumineuse. Il en déduit alors que la rosée doit absorber les propriétés énergétiques de la plante. Et c’est donc à partir de 1930 qu’il découvre les différentes fleurs et développe les élixirs floraux.
Il décède le 27 novembre 1936.

Développement Le système des 38 remèdes floraux permet à la personnalité passagèrement sous l’emprise d’un état d’âme négatif – tel que le doute, la jalousie – qui dénote une faiblesse de caractère, de le maîtriser par elle-­‐même.
L’objectif des fleurs de Bach est l’épuration de l’âme, la connaissance de soi, le développement harmonieux de la personnalité et par conséquent son équilibre. Il en découle une plus grande résistance envers les troubles psychologiques ou psychosomatiques et surtout émotionnelle. Selon Bach lui-­‐même, le système des 38 remèdes floraux englobe tous les états d’âme négatifs correspondant aux archétypes humains.

Donc pour lui, « l’origine de la maladie est un conflit entre l’âme et la personnalité » et que « pour utiliser les quintessences il n’est nul besoin de connaissances scientifiques.


Afin de tirer le plus grand avantage de ce don divin, il faut le préserver dans sa pureté originelle, libre de toute théorie et de toute spéculation scientifique, car tout dans la nature est simple. » Et donc, pour le Dr. Bach il faut « soigner la personne et non la maladie ». Recommandations pratiques Avant de faire le diagnostic chez les autres, il est important de se connaître soi-­‐même. C’est seulement en se comprenant soi-­‐même qu’on peut comprendre les autres. Et autant qu’il est humainement possible, il faudrait être sûr qu’on ne perçoit pas l’autre à travers ses propres craintes, inhibitions ou préjugés.
C’est pourquoi, selon le Dr Bach, les praticiens expérimentés recommandent de tester sur soi-­‐même, pendant au moins un an, les quintessences de Bach avant de passer au diagnostic chez les autres. Une méthode éprouvée consiste à se faire suivre par un bon spécialiste de la méthode de Bach et d’observer sur soi l’effet des quintessences. Comment se sent-­‐on quand on a besoin d’une quintessence ? Et comment se sent-­‐on après sa prise ?
Cette auto-­‐observation est relativement facile si on se trouve à cet instant dans une situation psychologique d’exception, telle la tristesse (à la suite d’un deuil, par exemple), la peur existentielle, l’obligation de prendre une décision cruciale... Il est rassurant de savoir que, même si on se trompe sur son propre compte, il n’y aura aucune conséquence néfaste. Une fréquence florale non adéquate sera reconnue par le Moi supérieur comme « inutile », et elle ne trouvera pas de résonance dans notre système énergétique. Son effet sera donc nul, contrairement aux médicaments de matière grossière qui influencent dans tous les cas le métabolisme humain.
Il faudra également se remémorer sans cesse que la liste des symptômes ne décrit que des tendances. En aucun cas, il ne faudra s’en irriter, mais les utiliser comme point de départ pour appréhender personnellement la situation énergétique concrète et unique à laquelle on se trouve confronté.
Il est donc très important, comme en acupression, de bien s’ancrer de n’importe quelle manière que ce soit ; Qi-­‐gong, méditation ou autres. L’objectif est d’être le plus à l’écoute possible de la personne que nous traitons, sans influencer ces perceptions par les notre.

 

Les fleurs Les fleurs de Bach que nous appelons quintessences florales sont au nombre de 38 et sont divisées en 7 groupes :

1. Les peurs a. Mimulus, Aspen, Rock rose, Cherry plum, Red chestnut
2. Les incertitudes et découragements a. Cerato, Sclerantus, Gentian, Gorse, Hornbeam, Wild oat.
3. Manque d’intérêt dans le présent a. Clématis, Honeysuckle, Wild Rose, Olive, White chestnut, Mustard, Chestnut Bud
4. Les Solitudes a. Heather, Impatients, Water violet
5. Les abattements et désespoirs a. Pine, Elm, Star of Bethléem, Sweet chestnut, Oak, Crab apple, Larch, Willow
6. Le souci excessif du bien être d’autrui a. Vervein, Vine, Beech, Chicory, Rock water
7. Les hypersensibilités aux influences et idées extérieures a. Centaury, Walnut, Agrimony, Holly

Ces différents groupes sont reliés aux différents organes : le Foie, le Coeur, la Rate, les Poumons et les Reins et donc à leurs émotions respectives. Le Foie : la colère –> le groupe des hypersensibilités aux influences et idées extérieures Le Coeur : la haine, la cruauté, l’impatience et la précipitation –> le groupe des solitudes mais aussi le souci excessif du bien être d’autrui La Rate : l’anxiété, les inquiétudes –> le groupe des incertitudes et découragements Les Poumons : la tristesse et la dépression – >le groupe des abattements et désespoirs ainsi que celui du manque d’intérêt dans le présent Les reins : la peur, le stress, les craintes –> le groupe des peurs Voici leur détail par groupe. Nous avons d’abord le nom de la fleur, les symptômes clés décrit par le Dr. Bach, et un « abrégé » ou mot clé qui peut définir, à ma manière, chaque fleur.

 

Nous allons commencer par le groupe des PEURS qui est donc lié aux REINS

1. Mimulus : Peurs spécifiques dont on connait la cause : timidités, craintes, peur du monde concret. Les peurs connues.
2. Aspen : la personne est prisonnière de craintes inconscientes. Angoisses inexplicables, prémonitions, crainte secrète d’une catastrophe imminente. Les peurs fantasmagoriques. L’enfant qui croit qu’il y a un monstre sous son lit.
3. Rock rose : Sentiment de peur et de panique, état de peur aigue. La peur panique. Aide pour les états de crispation.
4. Cherry plum : Peur de décrocher intérieurement, peur de basculer dans la folie, peur de commettre un acte irréparable, crises de violence incontrôlable. La peur de perdre le contrôle. Utile pour l’incontinence nocturne chez l’enfant.
5. Red Chestnut : Soucis et craintes excessives pour les autres. Souffre pour ceux qu’ils aiment. La mère qui peine à « couper le cordon ».

 

Le groupe des INCERTITUDES et DECOURAGEMENTS lié à la RATE

1. Cerato : Confiance insuffisante dans sa propre intuition. La personne prend une décision mais doit demander de confirmer son avis à la terre entière.
2. Scleranthus : Irrésolu, versatile, sujet à de brusques sautes d’humeur et de revirements d’opinion. Manque de fil conducteur. Aide aussi pour les troubles hormonaux et les maux de voyage.
3. Gentian : Sceptique, doute de tout, pessimiste, perd facilement courage. La personne doit apprendre à dire non. Aide pour les hypocondriaques.
4. Gorse : Sans espoir, totalement découragé, a le sentiment que « cela ne sert à plus rien ». Sentiment de solitude et d’abandon.
5. Hornbeam : Fatigue, lassitude mentale passagère ou durable. C’est une aide au démarrage, l’effet starter.
6. Wild oat : Imprécision dans ses buts, insatisfaction parce qu’on ne voit pas sa tâche assignée par la vie. Pour les sentiment d’addiction. Mais aussi, manque d’idée précise sur ses objectifs.

 

Le groupe du MANQUE D’INTERET DANS LE PRESENT lié au POUMON

1. Clématis : Rêveur, se trouve, en pensée, toujours ailleurs, montre peu d’intérêt pour ce qui se passe autour de lui. La personne est dans son monde, dans un monde imaginaire. C’est aussi une aide pour les évanouissements, aide la personne à revenir à soi.
2. Honeysuckle : Nostalgie du passé, regrets pour des faits passés, vit dans le passé. La fleur du passé.
3. Wild rose : Désintérêt total, apathie, résignation, capitulation intérieure. Apathie, anorexie spirituelle, état d’indifférence paralysante, résignée.
4. Olive : Epuisement total, fatigue extrême du corps et de l’esprit. Epuisement moral et physique.
5. White Chestnut : Certaines pensées tournent inlassablement dans la tête, on ne peut s’en débarasser. Monologue et dialogues intérieurs. « Je t’entends penser ». Moral surexcité, impression d’être victime de ses pensées. La personne qui « rumine » sans arrêt.
6. Mustard : Accès de profonde mélancolie qui viennent et disparaissent sans raison apparent. Son abattement vient et s’en va. La personne ne voit pas le rapport avec la vie courante, attitude plutôt passive.
7. Chestnut Bud : on recommence toujours les mêmes erreurs parce que l’on n’intègre pas réellement ses expériences et parce qu’elles ne servent pas de leçon. Ne tire pas les enseignements du passé, répète les mêmes erreurs sans savoir pourquoi. Aide pour la digestion, pour l’estomac car la personne ne mâche pas, elle avale tout rond.

 

Le groupe des SOLITUDES lié au COEUR

1. Heather : Egoïste, entièrement préoccupé par lui-­‐même, besoin constant de public, « l’enfant dépendant ». La personne est centrée sur lui-­‐même.
2. Impatiens : Impatient, facilement irrité, réactions excessives. Sensibilité épidermique, elle n’a pas de diplomatie, elle est pleine de tension interne par frustration. Au niveau physique : Montées d’adrénaline, démangeaisons, boutons, état de nervosité.
3. Water Violet : Par moments : réserve intérieure, retenue orgueilleuse, sentiment de supériorité dans l’isolement. La personne est rigide, orgueilleuse.

 

Le groupe des ABATTEMENTS ET DESESPOIRS lié au POUMON

1. Pine : Auto-­‐accusation, sentiment de culpabilité, découragement. La personne s’excuse pour les autres, elle prend la culpabilité des autres sous le couvert de « je suis une bonne personne ». L’enfant qui se sent responsable de la séparation de ses parents.
2. Elm : Le sentiment passager de ne pas être à la hauteur de sa tâche ou de ses responsabilités. Crainte de ne pas être à la hauteur. Se sent dépassé, met la barre trop haut donc sentiment de dévalorisation.
3. Star of Bethléem : Les suites d’un choc physique, psychique ou spirituel, que celui-­‐ci soit récent ou ancien, pour « conforter l’âme et apaiser la douleur ». Etat de choc
4. Sweet Chestnut : Désespoir absolu. On pense être parvenu aux limites de l’endurance humaine. Angoisse, elle ne maîtrise plus rien mais elle n’a pas abandonné, elle a toujours de l’espoir.
5. Oak : Le combattant abattu et épuisé, mais qui continue courageusement et qui n’abandonne jamais. Solide, la personne en prend trop sur ses épaules tel un chêne, physiquement rigide.
6. Crab Apple : On se sent intérieurement ou extérieurement souillé, impur ou infecté. Les personnes voient trop les petits détails. « la quintessence de la purification ». La personne est perfectionniste mais aussi une notion de pureté vis à vis de soi-­‐même et des autres. Le côté nettoyeur.
7. Larch : Attente d’un échec par manque de confiance en soi ; complexe d’infériorité. Expériences négatives répétées, sentiment d’infériorité, aide pour les examens.
8. Willow : Rancune, aigreur intérieure. « Victime de son destin ». La personne est pleine d’amertume, aigrie, bouillonne à l’intérieur. Aide pour les aigreurs d’estomac.

 

Le groupe du SOUCIS EXCESSIF DU BIEN ÊTRE D’AUTRUI lié au COEUR

1. Vervain : Surmenage physique par excès de zèle pour une bonne cause ; excité voir fanatique. La personne est missionnaire, elle met le paquet pour convaincre, elle met l’autre sous pression. Enthousiasme fanatique, colérique.
2. Vine : Dominateur, ambitieux, tyrannique. Autoritarisme.
3. Beech : Manie de critiquer, arrogance, intolérance. Juge les autres sans aucune tentative de compréhension. Intolérance sévère avec les autres et avec lui-­‐même. Cache sa fragilité derrière ses piques.
4. Chicory : Personnalité possessive qui aime manipuler les autres et s’immiscer exagérément dans leurs affaires. Attend de son entourage une affection totale et s’épand en pitié avec elle-­‐même dès qu’elle n’arrive pas à faire passer sa volonté. Cherche l’amour des autres, le parent possessif. La personne ne donne rien sans attendre quelque chose en retour, c’est donnant-­‐donnant. Elle cherche toujours à attirer l’attention.
5. Rock Water : Il ne s’agit pas d’une fleur mais d’eau d’une source existante près du lieu où vivait le Dr. Bach. Conceptions sévères et rigides ; répression des besoins vitaux ; sévérité excessive envers soi-­‐même. Autodiscipline. La personne est très dure avec elle-­‐même, prisonnière de ses théories rigides. Elle s’impose beaucoup à elle-­‐même, pas aux autres.

 

 Le groupe des HYPERSENSIBILITES AUX INFLUENCES EXTERIEURES lié au FOIE

1. Centaury : Faiblesse de la volonté propre ; réaction exagérée vis-­‐à-­‐vis de la volonté des autres ; laisse facilement exploiter sa bonté naturelle ; ne peut pas dire non. Trop faible volonté. N’ose pas dire non. L’opposé de Vine. La personne se plie à la volonté des autres, tel que « Cendrillon ».
2. Walnut : Doute, influençabilité et irrésolution en début d’une importante phase nouvelle de la vie. Permet de « sauter le pas ». La fleur des changements, aide à faire des choix, oser concrétiser ses projets.
3. Agrimony : On essaie de cacher les pensées dérangeantes ainsi que son inquiétude intérieure derrière une façade de gaieté et de décontraction. Jean qui rit, jean qui pleure. La personne toujours entrain de rigoler mais en excès, cache une angoisse intérieure. Pour avoir la paix, la personne concède beaucoup. Se cache derrière un masque de « jean qui rit » mais derrière le masque c’est « jean qui pleure »
4. Holly : Jalousie, méfiance, sentiments de haine et d’envie sur tous les plans. Colère intérieure, jalousie, la haine liée à une accumulation de sentiments d’injustice. La fleur aide aussi pour le côté hyperactif.

 

Le Rescue

est composé de

1. Rock rose 2. Cherry plum 3. Clematis 4. Star of bethléem 5. Impatiens

 

Le lien avec l’acupression

est, pour moi, évident mais les fleurs ne remplacent surtout pas l’acupression, au contraire, il le complète.
En effet, après avoir fait son bilan énergétique, il est intéressant, selon l’organe en déséquilibre ou les difficultés émotionnelles, de pousser le raisonnement avec le sentiment, l’émotion précise liée à cet organe. Par exemple, si une personne a un déséquilibre énergétique des reins, il est nécessaire de déterminer quel type de peurs y est lié.
Est-­‐ce une peur bien connue, où la personne appréhende un évènement car elle sait ce qui l’attend ? (Mimulus)
Est-­‐ce une peur totalement irraisonnée et exagérée ? (Aspen)
Est-­‐ce une peur où la panique en est la manifestation ? (Rock rose)
La personne a-­‐t-­‐elle peur de perdre le contrôle de soi, ou d’une situation ? (Cherry plum) Est-­‐ce une maman très craintive pour son enfant ? Qui a peur de ce qui peut lui arriver ? (Red chestnut) Comme nous l’avons vu en acupression, ce n’est pas parce que le rein est en déséquilibre que d’autres organes ne sont pas impliqués. Raison pour laquelle, il n’est pas nécessaire, voir contre-­‐indiqué, de donner uniquement des fleurs de peur. Il va falloir construire un traitement qui a du sens et qui correspond à l’état émotionnel de la personne, trouver le déséquilibre émotionnel qui se cache derrière et cibler les bonnes fleurs. Il est également important, à chaque traitement, de réévaluer l’état émotionnel de la personne car celui-­‐ci change, je dirais presque constamment.
En effet, l’état émotionnel change beaucoup d’une fois à l’autre et d’autant plus vite chez les enfants. Il faut donc réévaluer l’état émotionnel de la personne à chaque traitement. Même si certaines émotions persistent et donc que certaines fleurs aussi, l’être humain est subtil, d’où la nécessité de réévaluer à chaque fois l’état émotionnel de la personne.

Il est impressionnant de constater à quel point, si les fleurs sont bien ciblées, la personne peut changer très rapidement. Par contre, si l’émotion est bien ancrée et dure depuis longtemps, voir des années, le changement sera également plus lent. Technique Il existe plusieurs possibilités de prendre les fleurs de Bach.
Soit à l’état pur, soit en dilué pour un traitement de fond. En traitement de fond, nous mélangeons 1/5 de cognac, si possible biologique, et 4/5 d’eau et ajoutons les fleurs pures.
A l’état pur, l’effet sera immédiat. En dilué, le but est d’avoir un effet en profondeur mais sur un temps plus long. En général, ce sont des flacons de 30 ml ce qui fait une utilisation sur environ 3 semaines. La posologie habituelle est de 4 gouttes 4x/jours. Selon l’âge, il sera difficile de les faire prendre.
Chez un bébé, il n’est pas possible de le donner pur à cause de l’alcool contenu à l’intérieur. Par contre, il est tout à fait possible de mettre une ou plusieurs fleurs dans le bain, ou de mettre quelques gouttes sur les poignets et les frotter ensemble. L’odeur et l’effet vibratoire seront suffisants. Chez les jeunes enfants, vous pouvez ajouter uniquement de l’eau. Par contre, il faut maintenir les fleurs au frigo et savoir qu’elles seront efficaces sur quelques jours.
Au lieu de mettre que de l’eau, vous pouvez aussi mettre 1/5 de vinaigre et 4/5 d’eau ce qui évite de les mettre au frigo et permet une prise sur le plus long terme. Chez les personnes de confession musulmanes, il est important de leur demander si elles acceptent qu’il y ait un petit peu d’alcool dans le mélange. Personnellement, je n’ai jamais eu de problème à ce sujet. S’il y a un côté « médical » c’est en général accepté. Par contre, c’est à proscrire chez un ancien alcoolique car chez une personne sensible, rien que l’odeur de l’alcool peut la faire « replonger ». Exemples Voici quelques liens directs avec l’acupression: Le point 42 V-­‐ porte de l’âme corporelle
Il a comme indications de renforcer l’individualité, préciser les limites corporelles, permettant d’être mieux ancré en soi-­‐même et aidant lors de séparation.
Aide dans la relation à la mère (séparation mère/enfant) et dans la relation au féminin. Le point 21 VB – sevrage mère-­‐enfant puits de l’épaule
Indication, entre autre, sevrage de l’enfant.
La fleur typique pour ceci est RED CHESTNUT. Pour le point 43 V-­‐Shu des centres vitaux
Les indications sont : épuisements, il travaille sur les organes.
Une bonne fleur pour l’épuisement moral et physique est OLIVE.
Le point 47 V-­‐ Porte de l’âme Ethérée
Les indications : colère, ressentiment, frustration, irritabilité mais aussi timidité, phobies, dépression mentale et relation difficile au père. Une fleur intéressante pour ces indications est HOLLY.

Le point 20 VB-­‐ Etang du vent
Une indication importante : douleurs et rigidité de la nuque qui peut être liée à WATER VIOLET. Le 11 GI-­‐ Etang de la courbe
Indication : dermatoses
Le 9 DM – atteint le Yang
Indication, entre autre, les dermatoses.
La fleur caractéristique pour les problèmes de peau, démangeaisons est IMPATIENS. Le 4 RM-­‐ Porte de l’origine où l’une des actions est de ramener la conscience après un évanouissement.
Le point 8 MC-­‐ Palais du travail où l’une des actions est de restaurer la conscience, la fleur caractéristique est CLEMATIS. Pour terminer, voici quelques situations et exemples de traitements que j’ai donné. A. Un enfant de 11 ans qui n’a pas envie de faire ses devoirs, cela lui semble une tâche insurmontable, il a peur de ne pas y arriver, de ne pas être à la hauteur. Il pense qu’on lui en demande trop et il oublie vite tout ce qui concerne l’école. Je lui ai mis : ELM pour la peur de ne pas être à la hauteur
HORNBEAM pour l’effet starter, la volonté de s’y mettre
LARCH les expériences négatives répétées
ASPEN les peurs démesurées, les tâches insurmontables
CHESTNUT BUD pour le manque d’intégration des expériences
WILD OAT pour l’imprécision dans ses buts et le manque d’idée précise sur ses objectifs. B. Une femme de 31 ans qui arrive en état de choc, sans avoir dormi la nuit. Elle est extrêmement stressée et angoissée car elle s’installait chez son ami. La dernière fois qu’elle s’est installée avec quelqu’un cela s’est très mal passé. Sa crainte était de manquer de place ou plutôt de pas avoir un coin à elle. Son ami ne voulant pas changer ses habitudes. Elle fini en pleurs, incapable de se recentrer.
Elle a aussi des conflits avec sa mère, devant sans arrêt se justifier et prouver tout ce qu’elle fait.
Pourtant, elle fait de la méditation et du yoga. Elle est également suivie par une psychologue depuis quelques années. Je lui ai donné : STAR OF BETHLEEM pour son état de choc
VINE pour le côté autoritaire
CHICORY car elle cherche beaucoup l’amour des autres, de sa mère, de son ami VERVAIN pour le côté « j’ai besoin de convaincre, de me justifier »
WHITE CHESTNUT car les pensées tournent dans sa tête sans arrêt, d’où les insomnies HONEYSUCKLE la fleur du passé, pour passer par dessus ses expériences précédentes Le traitement en acupression était : 3F, 4GI, 1R, 3R, 4RM, 6RM, 20 DM, 21 VB et 1P. Après cette première prise de fleurs de Bach, elle allait beaucoup mieux, arrivait beaucoup mieux à se positionner mais beaucoup d’idées lui tournaient toujours dans la tête et elle rêve qu’elle se prend la tête avec sa mère.

Je lui ai donc donné ou redonné: CHICORY pour les mêmes raisons
WHITE CHESTNUT idem
CHESTNUT BUD pour le côté « je recommence les mêmes erreurs »
HORNBEAM pour l’effet starter, oser démarrer
MUSTARD pour la tristesse, le côté on-­‐off, une fois ça va, une fois ça ne va pas SCLERANTHUS pour l’aider à avoir un fil conducteur dans sa vie Conclusion Je vous ai fourni un aperçu de ce que sont les fleurs de Bach et de leur utilisation potentielle. Je trouve que c’est un excellent complément et moyen de travail aux traitements d’acupression. Il permet, à mon avis, de prolonger l’effet d’un traitement d’acupression et fera ainsi avancer plus vite la personne.
Je pense intéressant de faire une première utilisation sur soi-­‐même ou sur ses proches afin de sentir les effets, comme cela est recommandé par le Dr. Bach.
Néanmoins, si vous voulez traiter régulièrement vos patients avec cette méthode, je pense qu’il est capital d’être au bénéfice d’une solide formation. En annexe, vous trouvez le questionnaire du Dr. Bach puis les fleurs correspondantes à l’émotion liée à chaque question. Vous pouvez ainsi les imprimer séparément si cela vous intéresse. Références Les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach, de Mechthild Scheffer
La formation en fleurs de Bach donnée par Monsieur Charles-­‐Emmanuel Airivier, digitopuncteur et spécialiste en fleurs de Bach.

 

En savoir plus sur le Qigong tuina ?

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Acupression et Qigong Tuina, un massage énergétique basé sur la sagesse millénaire de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à nos réseaux sociaux pour suivre l'actualité de l'école, mais aussi faire le plein de contenu lié au Qigong Tuina et à la Médecine Chinoise Traditionnelle.

Image
Image
Image

Les livres

Le dernier livre QIGONG TUINA - VOLUME 3 PHILOSOPHIE ET DIAGNOSTIC est disponible dès maintenant en commande, avedc les deux premiers ouvrage d'Amaël Ferrando

Logo QigongTuina blanc 72dpi 856x300px

Ecole de Qigong Tuina

21 chemin de la Siagne

06460 Saint Vallier de Thiey - France

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Massage énergétique Qi Gong Tui Na, basé sur les connaissances de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Des sessions de recherche sont régulièrement organisées dans les disciplines autour de l'énergétique chinoise.

S'inscrire à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Rechercher