Kinesiologie et digitopressure pour l'anxiété et l'insomnie

Effets comparés de la Kinésiologie et de la MTC

INSOMNIE ET/OU ANXIETE en digitopressure et kinésiologie

 
Par Florence Brasseur
 
Praticienne en Acupression - Promotion 2018

 

L’énergétique et la médecine quantique sont des domaines qui me passionnent et me font vibrer. La première fois que j’ai vécu une séance de kinésiologie, ce fut une révélation ! J’avais l’impression de recontacter des émotions depuis longtemps enfouies et de renouer avec celle que je suis en vérité. C’est le travail en énergétique principalement qui m’a aidée et m’aide à trier les valises que je portais et à continuer à les alléger. De nature plutôt anxieuse, le travail en énergétique m’a aussi aidée à soulager ponctuellement mes angoisses et mes insomnies, comme il m’a aidé à élever progressivement (avec parfois des rechutes !;)) le seuil de mon sentiment de sérénité ou de paix. C’est pourquoi il me semblait pertinent de traiter de ce sujet.

L’anxiété   est un mot qui englobe de nombreuses nuances de sensations et d’émotions : inquiétude, peur, angoisse, insécurité, crainte, stress… Dans tous les cas, le sujet anxieux ressent « un malaise, une sensation de danger imminent, avec ou sans cause apparente, ce qui entraîne une crainte diffuse, pouvant aller de la simple inquiétude au sentiment de panique ».
L’angoisse peut être considérée comme identique à l’anxiété mais s’y rajoute des symptômes physiques (palpitations, diarrhées, constipation, douleur à l’Estomac, respiration difficile, douleur thoracique, sueur sur le front) ou psychiques (troubles anxieux, accompagnés de dépression …).
Quant à l’insomnie, elle se définit comme le principal trouble du sommeil très souvent provoqué par l’anxiété. Ses symptômes sont divers : difficulté à s’endormir, réveils nocturnes et difficultés à se rendormir, impossibilité de dormir plus de 3 ou 4h, cauchemars, sommeil léger et irrégulier…
En occident, ces deux notions sont la plupart du temps considérées comme liées…Si une psychothérapie est parfois préconisée en cas d’anxiété installée, le seul traitement en médecine occidentale est médicamenteux : prescription éventuelle d’anxiolytiques pendant les manifestations aigues, prescription éventuelle d’antidépresseurs comme traitement de fond…

Dans ce contexte, se tourner vers d’autres alternatives peut sembler particulièrement intéressant et approprié. La digitopressure, dont les concepts s’appuient sur la connaissance de la Médecine Traditionnelle Chinoise, est une de ces alternatives. Comment la médecine chinoise définit-elle ces notions d’anxiété et d’insomnie ? Quel traitement préconise-t-elle ?  
La kinésiologie, et notamment la kinésiologie appliquée est une autre alternative possible : en quoi consiste-t-elle ? Quels procédés utilise-t-elle ? Au carrefour de différents savoirs dont celui de la MTC, peut-on établir un lien précis entre cette méthode et la digitopressure ?


A/ L’ANXIETE et L’INSOMNIE en DIGITOPRESSURE.

 

1/ Définitions

焦虑

L’anxiété, l’angoisse se représente par l’idéogramme ci-dessus : Jiao Lü.

失眠 Shi (Perdre) Mian (Sommeil)
L’insomnie se comprendrait donc comme une perte du sommeil.

L’insomnie peut être réactionnelle : liée à une mauvaise adaptation de nos sphères mentales et émotionnelles à une situation nouvelle, génératrice de stress, ou à un événement traumatique.
Quand le Shen est perturbé, l’esprit a du mal à se mettre dans le Cœur et cela provoque l’insomnie.

En dehors des insomnies réactionnelles, il existe aussi les dérèglements du sommeil :  difficultés à l’endormissement, réveils en-cours de nuit et difficultés à se rendormir, réveil trop matinal, excès de rêves : sommeil non récupérateur.
Il est à noter que le Huangdi Neijing (le Classique de la Médecine Interne de l’Empereur Jaune datant du 7è siècle avant J.-C.) dresse une liste des rêves en les reliant aux grands syndromes de la médecine chinoise. Exemple : rêver de voyages correspondrait à un vide de la vessie, être plongé dans l’eau : vide du Rein...
Ces dérèglements du sommeil peuvent être dus au déséquilibre Yin-Yang d’un organe ou d’une substance (vide de Qi du Cœur par exemple) , d’un dérèglement d’un ou plusieurs couples organes-entrailles ou d’une ou plusieurs substances (Qi, sang, liquides organiques…). En médecine chinoise, une insomnie non-réactionnelle sera souvent rattachée à un syndrome de vide avec présence ou non de Feu. Il faudra traiter prioritairement ce syndrome de vide.

 

2/ Des causes d’anxiété et/ou d’insomnie

 

Le Cœur
- Le Feu du Cœur s’élève.
- Feu et mucosités perturbent le Cœur
- Le vide du sang du Cœur : cette situation fait suite à une hémorragie, à une diminution dans la production du liquide sanguin ou à des perturbations émotionnelles qui ont altéré le sang du Cœur, lequel n’emplit plus les vaisseaux. Comme le Cœur héberge le Shen et que le sang en est le support, la pensée devient difficile et les fonctions psychiques sont diminuées. Le pouls est fin et sans force. D’autre part, le vide de sang entraîne une incapacité du yin à contenir le yang et on observe de l’agitation mentale, de l’insomnie des rêves tumultueux. En outre, comme le sang est insuffisant pour nourrir le Cœur, il y a des palpitations et une facilité à être effrayé. Enfin, le sang ne peut pas monter jusqu’au visage : celui-ci est pâle, glauque et l’irrigation cérébrale diminue. Le vide de sang du Cœur est souvent lié à une perturbation du Shen lui-même en vide. On le reconnaît à l’apparition de chaleur parfois intense avec agitation mentale, irritabilité et confusion du langage.

- L’insuffisance du yin du Cœur est dû à un affaiblissement progressif du Cœur, à une blessure du yin du Cœur à la suite d’une maladie ou à un défaut de nutrition du Cœur. Elle peut faire suite à différents processus pathologiques, comme une attaque par les émotions perturbatrices ou un excès du feu du Cœur et du Foie. Lorsque le yin du Cœur est insuffisant (vide de yin, chaleur vide) cela  peut entraîner son incapacité à entraîner le yang et à le contrôler, ce qui implique les symptômes suivants : bouffées de chaleur, état fébrile aggravé l’après-midi et le soir, chaleur des « cinq Cœurs », anxiété, transpiration nocturne, sensation de cuisson des os, langue rouge sans enduit. Le psychisme devient instable, le sommeil instable et les répercussions sur le sang et les liquides organiques sont inévitables. Lui aussi est souvent lié à une perturbation du Shen. Le vide de yin du Cœur implique aussi le vide de sang du Cœur. Les symptômes sont assez similaires et ces deux vides ne sont pas faciles à distinguer l’un de l’autre.

Le Rein
- Vide de yin du Rein.  Il peut s’agir d’une émotion de peur trop active ou durable qui va générer un vide de yin du Rein. Le surmenage physique et intellectuel qui provoque du stress émotionnel sera aussi à l’origine de l’épuisement du yin et générera un vide de yin du Rein. Le vide yin du Rein peut entraîner un vide de yin du Cœur.

La Vésicule Biliaire
- Les mucosités chaleur troublent la Vésicule Biliaire déprimée.

Le Foie
On note que le Foie apparaît ici comme un des organes très liés au sommeil. Il est vrai que l’esprit du Foie, le Hun, ou l’âme éthérée, est assimilée à la part de nous qui voyage pendant notre sommeil et qu’en cas de Hun perturbé, des rêves violents ou des cauchemars peuvent apparaître, agitant le sommeil.
- Le yang du Foie s’élève
- Le feu du Foie embrase le haut.
-Vide de sang du Foie

 

3/ Signes permettant le diagnostic

 

Feu du Cœur s’élève Agitation, insomnie, ulcérations douloureuses de la bouche et de la langue, vomissements de sang, épistaxis.
Langue rouge
Pouls rapide
Feu et mucosités perturbent le Cœur Palpitations, insomnies, frayeurs faciles, soif. Dans les cas graves : délire verbal, pleurs et rires sans cesse, folie, coups et injures aux gens.
Langue rouge, enduit jaune et gras.
Pouls tendu, glissant avec force.

Vide de sang du Cœur

Causes principales : excès de contrariétés et de frustrations, malnutrition, hémorragies, vide de Qi de la Rate

Sensation de vertiges, fatigue, mauvaise mémoire, palpitations avec anxiété qui apparaissent en soirée même au repos, avec parfois de la gêne dans la poitrine, anxiété, froid aux mains, sensations de froid, difficultés à trouver les bons mots en parlant, difficultés de concentration intellectuelle, tension nerveuse, tremblements des membres.
Langue pâle, fine et sèche, visage pâle et terne, lèvres pâles, pouls fin (car ils ne sont pas suffisamment alimentés par le sang) et faible.

Vide de yin du Cœur

Causes fréquentes : frustrations y compris sexuelles, contrariétés et insatisfactions, états dépressifs provoquant un blocage du Qi du Foie, qui génère un feu du Foie avant d’engendrer un vide de yin du Cœur.

Propension à être surpris et à sursauter au moindre bruit, agitation mentale, confusion psychologique, bouffées d’inquiétude, signes de chaleur (légères fièvres éventuelles), chaleur des cinq Cœurs, mauvaise mémoire, palpitations en soirée et même au repos avec parfois une gêne dans la poitrine, bouche et gorge sèches, transpiration nocturne.
Langue rouge et sèche, pouls fin et rapide.
Vide de yin du Rein Anxiété, acouphènes, troubles auditifs, douleurs lombaires, faiblesse des genoux, éblouissements, urines foncées et peu abondantes, sensations de vertiges, douleurs dorsales, gorge sèche, rouge clair ou légèrement sombre, légèrement enflée ou douloureuse, parfois toux nocturne ou aggravée pendant la nuit, langue rose (couleur normale) mais sans enduit, chaleur à la paume des mains et aux plantes des pieds, transpiration nocturne, somnolence, paroles pendant le sommeil. Agitation et insomnie.
Langue rouge et peu d’enduit.
Pouls petit et rapide.
Chaleur mucosités perturbent la Vésicule Biliaire déprimée Vertiges, bouche amère, vomissements sans nourriture, nausées, agitation, insomnie, frayeur, palpitations, oppression de la poitrine, profonds soupirs.
Enduit jaune et gras.
Pouls tendu et glissant
Le yang du Foie s’élève Maux de tête, vertiges, sifflements et bourdonnements d’oreille, agitation et colère facile. Sensation de gonflement de la tête, enflure, sécheresse et rugosité des yeux, insomnie, amnésie, engourdissement et sensation de secousses musculaires dans les membres.
Le feu du Foie embrase le haut Maux de tête, vertiges, sifflements et bourdonnements d’oreille, agitation et colère facile. Visage et yeux rouges, bouche amère, urines jaunes. Dans les cas graves, crachements et vomissement de sang, épistaxis.
Langue rouge, enduit jaune.
Pouls tendu et rapide.

Vide de sang du Foie

Causes : hémorragies, longues maladies, incapacité de la rate-pancréas d’extraire des aliments nécessaires à la production du sang.  

Dérèglements du sommeil à l’endormissement, sensations de vertiges, troubles de la vision, tâches dans le champ visuel (mouches volantes), engourdissement ou fourmillement des membres, teint pâle et terne, chez les femmes : menstruations peu abondantes, sang rouge pâle, saignements vaginaux en début de grossesse, éruptions cutanées avec papules (lésion cutanée en relief), pendant ou après les règles, douleurs articulaires après l’accouchement.
Pouls fin ou rugueux.


 

4/ Points d’acupression


Dans tous les cas, il est toujours conseillé de manger léger le soir de façon à ce que le sommeil ne soit pas agité.
    

  Principes de traitement     Points principaux proposés (non exhaustif)
Le feu du Cœur s’élève Clarifier le Feu,
Libérer le Cœur,
Calmer l’esprit.
9C, 8C
6Rte, 6R (nourrir le yin)
7C, 15RM
Feu et mucosités perturbent le Cœur Disperser le feu du Cœur,
Dissoudre les glaires,
Calmer l’esprit.
5MC, 7C, 8C, 9C, 3F
20 V, 12RM, 40 E
15 RM, 7MC, 20 DM
Vide de sang du Cœur Tonifier le sang et le Cœur,
Calmer l’esprit.
17V, 20V, 4RM, 14 RM
7C, 6MC, 15RM
Vide de yin de Cœur Nourrir le yin du Cœur, éventuellement le yin du Rein, 
Calmer l’esprit 

6Rte, 7R, 6R, 4RM

7C, 6MC, 15RM, 14RM

Vide de yin du Rein Nourrir le yin du Rein 3R, 6R, 4RM, 10 R, 9R, 6Rte
Chaleur et mucosités perturbent la Vésicule Biliaire déprimée Eliminer l’humidité et disperser la chaleur de la Vésicule Biliaire,
Rétablir la libre circulation du Qi du Foie.
34 VB, 6TR, 11GI, 20V, 9DM
19V, 18V, 24VB
Le yang du Foie s’élève Soumettre le yang du Foie,
Tonifier le yin.
3F, 5TR, 43Vb, 38Vb
6Rte, 3Re, 8F
Le feu du Foie embrase le haut Calmer le Foie,
Drainer le feu.
2F, 3F, 20Vb, HM Tai Yang, 13 Vb
Vide de sang du Foie Nourrir le sang du Foie 8F, 6rte, 36 E, 4RM, 17V


B/ L’INSOMNIE et L’ANXIETE EN KINESIOLOGIE APPLIQUEE

 

1/ Qu’est-ce que la kinésiologie ?

La kinésiologie est une méthode douce (normalement ! Comme dans toutes les méthodes au Cœur de l’humain, la qualité d’être du thérapeute est primordiale), alliant des techniques variées (digitopressure, visualisation de couleurs ou de symboles, répétition de phrases ou de mots …) et utilisant principalement le test musculaire. « Ce test est différent des tests mécaniques utilisés par les kinésithérapeutes en ceci qu’il consiste à établir un dialogue avec le corps en lui posant directement un certain nombre de questions et en faisant appel à la mémoire du corps » (Nos cellules peuvent garder, en effet, le souvenir de nos émotions et de nos blessures.) « Le sujet tend un membre, habituellement le bras, sur lequel le praticien effectue une légère pression. En situation normale, le bras résiste, il est "verrouillé". En cas de stress, il y a modification de la réponse du système musculaire qui se traduit par une absence de verrouillage, le bras tombe sous la pression. »

Ce test a donné naissance à de nombreuses branches différentes au sein même de la kinésiologie :
- la santé par le toucher mise au point par John THIE : elle consiste à évaluer le niveau d’énergie des 14 méridiens (dont RM et DM) par le biais du test musculaire : chaque méridien correspondant à un ou plusieurs muscles (selon le temps dont on dispose, on teste donc : 14, 28 ou 42 muscles)
Ex : Le méridien Rate correspond notamment au muscle grand dorsal qui se teste à droite et à gauche en plaçant le bras en rotation interne maximale parallèle au corps et en tirant sur le bras latéralement pour lui faire effectuer une abduction, tout en maintenant l’épaule.  Le bras résiste : le muscle est dit « fort », le muscle ne résiste pas, on le dit « faible ».
- L’édukinésiologie ou kinésiologie éducative développée par Paul DENNISON
- Le One Brain ou three in one concepts, branche développée notamment par Gordon STOKES utilise cette fois le test musculaire dans le domaine du développement personnel, de la libération du stress, du mieux-être émotionnel et de la confiance en soi. On ne teste alors plus seulement les muscles ou les circuits d’énergie (on commence à utiliser ce qu’on appelle les modes : mode électrique, mode nutritionnel, mode émotionnel, mode structurel… Ces modes sont obtenus en positionnant les doigts de façon particulière).
La kinésiologie vise donc à libérer le corps des stress émotionnels, des tensions intérieures et déséquilibres énergétiques qu’il a enregistrés et à permettre de retrouver son bien-être physique, émotionnel, et mental et son plein potentiel dans une situation donnée.

 

2/ Qu’est-ce que la kinésiologie appliquée ?

La kinésiologie appliquée ou applied physiologie a été développée par Richard UTT. Elle s’inspire de plusieurs techniques et notamment de la MTC.
Elle est cependant singulière à plus d’un titre :
- Elle considère le test musculaire non en binaire (fort ou faible), mais en ternaire : le muscle est faible (il lâche, il y a donc du stress pour le muscle), le muscle est fort (il ne lâche pas, il n’y a pas de stress), le muscle est trop fort (le muscle est fort mais pas sans stress : ce stress le fait tenir en force).
- Richard UTT ne considère pas qu’il existe « seulement » 5 éléments, mais on considère qu’il y en a 7. A chaque élément son couple de méridiens associés. (En kinésiologie, on parle en termes de méridiens et non d’organes). Ex : Bois : Méridiens Foie/ Vésicule Biliaire
Les méridiens VC/VG font partie de l’élément Air, les méridiens MC/TR font partie de l’élément Feu ministériel. Les méridiens Co et Ig appartiennent au feu souverain.
Dans les 5 éléments, le bois engendre le feu qui engendre la terre qui engendre le métal qui engendre l’eau qui engendre le bois.
Dans les 7 éléments, le bois engendre le feu souverain, qui engendre l’Air, qui engendre le feu Ministériel qui engendre la terre qui engendre le métal qui engendre l’eau qui engendre le bois.
- Elle utilise, comme en one Brain, de nombreux modes qui lui sont propres.
- Elle utilise des procédures d’enregistrement d’informations (main sur le 16 GI) EI, de mise en circuit de ces informations (MC).
- Lorsque le muscle est faible ou qu’il est trop fort, on utilise l’une et l’autre face d’un gros aimant pour rétablir l’équilibre, en évacuant le stress (on appelle cela pomper le stress) PS.

- S’appuyant sur les travaux de David Bohme, Richard Utt présente une vision holographique du corps humain, c’est-à-dire que le corps est représenté comme un hologramme en 3 dimensions. Les méridiens sont considérés non plus séparément mais dans leur interaction l'un par rapport à l'autre. On ne conserve ici qu’un muscle par méridien (sauf pour la rate et le triple réchauffeur). Il y a donc 16 muscles. Chaque muscle peut être testé en 14 positions ex : position 1 : Es/Es, position 2 Es/GI, position 3 Es/Ve… Le méridien Es est ici appelé méridien objet, il est testé avec le muscle correspondant au méridien Estomac (grand pectoral claviculaire), le méridien Es en position 1, GI en position 2, ou Ve en position 3 sont appelés méridiens référence. 
Dans la technique développée par Richard UTT, la douleur ou l’objectif pour lequel vient la personne concerne la globalité de celle-ci.
3/ Le déroulement d’une séance de kinésiologie appliquée
 Comme dans toutes les branches de la kinésiologie, une séance s’effectue selon un protocole, dans lequel le corps de la personne, à travers le test musculaire, va exprimer ce dont il a besoin. On propose, par exemple, les différents modes possibles et le test indiquera le mode qui lui convient en changeant d’indicateur (s’il était fort, il devient faible ; s’il était faible, il devient fort). Le test peut être aussi utilisé pour poser des questions oui /non, là aussi, cela repose sur une convention interne : je décide que le test est fort quand c’est un non, et qu’il est faible quand c’est un oui. Je pourrais décider l’inverse.
Il va sans dire que cette technique implique que le thérapeute se tienne en retrait : en observateur de ce que le corps exprime. C’est là tout l’intérêt du travail sur soi qui consiste à ne pas faire intervenir sa propre volonté ou ses propres croyances dans le travail engagé par la personne qui vient la voir. Il est essentiel de ne pas interférer, de ne pas vouloir. On rejoint le concept du non-agir du Tao.


    A/ On travaille toujours sur un sujet particulier : une douleur, une peur, une relation difficile avec quelqu’un, une maladie, un événement     traumatique, une angoisse… Tout est possible à partir du moment où cela fait apparaître un stress (muscle faible : f ou trop fort : F) chez     la personne concernée.
    B/ Deux possibilités :
    Soit la raison pour laquelle la personne vient est rattachable directement à un méridien Exemple : hépatite : méridien Foie ; problème     d’allergie : rate ; bronchites, emphysèmes : Poumon… Et dans ce cas, la procédure sera une procédure can opener : on travaillera     uniquement sur le méridien en question tout au long de la séance ; l’objet sera donc toujours identique, seules les références changeront.
    Soit la raison pour laquelle la personne vient n’est pas rattachable (selon la kinésiologie appliquée) à un méridien particulier et on utilise la     procédure basket weaver. Dans le cas d’anxiété et/ou d’insomnie, c’est celle-ci qui prévaut.
    C/ Le protocole Basket weaver
    « Cela se passe comme si l’on raccommodait un filet de panier de basket « basket weaver » où les accrocs correspondraient à des     blessures et les fils à des méridiens affectés par ces blessures. De cette manière nous pouvons nettoyer des stress très profondément     enfouis dans le subconscient profond et dans l’inconscient. Tout au long de notre vie ces perturbations affectent notre espace énergétique.      Le travail va (...) être là pour dénouer les blocages qui peuvent aller très loin dans la mémoire afin de retrouver le potentiel permettant     d’atteindre l’objectif. »
                0- Il y a des prétests à effectuer, pour s’assurer que les réponses seront fiables. Je demande toujours au corps si j’ai la permission                 de travailler avec la personne.
                1- La personne pense à son anxiété, elle se connecte à sa sensation,et/ou elle pense à son insomnie (pour l’insomnie, on peut                 aussi utiliser le mode cerveau avec le point 24VC, puis le mode limbique avec les points 23 et 24 VC...), elle en parle… (Si elle                 avait une douleur, elle la mobiliserait) EI, MC, PS
                2- Mode Basket weaver MC, PS.                                                            
                3-      a/ On utilise les points d’alarme (ou points Mu antérieurs), on y ajoute le 24 RM considéré comme le point d’alarme du VC et                         le 26 DM considéré comme le point d’alarme du VG. Chaque point d’alarme est testé une première fois pour trouver le                         méridien objet prioritaire puis une deuxième fois pour trouver le méridien référence. On considère qu’on a trouvé l’un et                         l’autre, quand le test change d’indicateur sur le point Mu et rechange d’indicateur sur le mode priorité. (Cela indique que le                         Point d’alarme est prioritaire, on peut donc cesser de chercher).
                        b/ On teste les modalités pour voir celles dont le corps a besoin :
                        Attitude, essence, forme de pensée, sensation, son, point d’acu, généalogie, énergie négative, acutouch, réflexologie des                         mains, réflexologie des pieds, points neurolymphatiques, points neurovasculaires, golgi, fuseau neuromusculaire, dyslexie,                         oreille, dent, dents. De nombreuses fois au cours de la séance : MC, PS.

J’ai rangé ces modalités du plus « esprit » au plus physique. Quand attitude ou essence sort, le méridien objet croisé au méridien référence va correspondre à une fleur de Bach, une fleur du Bush ou une fleur du désert…Exemple : Re/Co ou Re/Ig correspond à la fleur de Bach Olive : épuisement mental, physique, émotionnel…. Chaque fleur va correspondre à un état émotionnel, induisant des comportements spécifiques. L’objectif de la modalité attitude est de dissoudre ces comportements et de se reprogrammer de façon différente.
Lorsque l’on trouve la modalité attitude, si la personne et moi ne voyons pas le lien avec l’objectif du départ, on demande au corps s’il veut nous donner un âge (qui pourrait correspondre à l’événement-origine du problème ou de l’attitude, ou à l’événement  symboliquement représentatif du lien avec le problème ou l’attitude), ou un conte (et la lecture du conte peut résonner pour la personne soit pour l’ensemble de l’histoire, soit sur un titre, soit sur une phrase), ou un message (cartes à tirer, passage d’un livre à lire). L’idée est de permettre de faire un lien entre cette attitude et l’objectif, mais aussi d’amener à une prise de conscience pour aider à la transformation des énergies.
                        c/ Quand plus aucune modalité n’est demandée par le corps, pour ces méridiens objet et référence, on demande au corps s’il                         veut : du centrage, de la polarité, des figures 8, des corrections de chakra.
On refait le 3a, 3b, 3c autant de fois que nécessaire (en général : 2 à 3 fois).
                        d/ On lève les barrières énergétiques.
                        e/ On demande si on a la permission de fermer le circuit. Si non, on cherche ce dont le corps a besoin et on répond à sa                         demande. Si oui, on ferme le circuit, la séance est considérée comme terminée.
On peut avoir demandé avant de fermer le circuit le nombre de jours d’intégration et s’il y a une suite et si oui, dans combien de semaines elle est conseillée.


C/ CAS PRATIQUES SELON CES DEUX TECHNIQUES


 

DIGITOPRESSURE


I Bilan énergétique


Patiente, 41 ans                
Plainte : Sommeil haché : réveil toutes les deux heures environ. Endormissement difficile, agitation. Fatigue.
A Savoir : cette patiente a eu un grave accident de voiture lorsqu’elle avait 20 ans qui a entraîné des lésions au niveau de la hanche et du pied gauches et la patiente pense que cela a eu un impact sur sa cheville gauche, même si elle n’a pas été traitée. Cette patiente boit énormément : 3 litres d’eau par jour.


1/ Observation
    A/ Observation du Shen : Présence de Shen                
    B/ Observation du corps (5 types) : je ne sais pas !
    C/ Observation du comportement: Mouvements normaux.
    D/Observation Tête et visage: Teint blanc, présence de rouge au nez et aux joues. Perte de cheveux. Lèvres pâles    
2/ Auscultation a/Ouie et b/odorat
    A/Voix normale: Pas de difficulté à parler.       
    B/ RAS
3/ L’interrogatoire
   - Fièvre et frissons non. Tendance à avoir froid.
   - Transpiration Transpiration ou absence de transpiration ? Transpiration en cas de grosses émotions.
   - Transpiration nocturne : visage, nuque, haut du thorax.
   - La tête et le corps ? Céphalées moins fréquentes qu’avant (au moment où elle avait un stérilet hormonal, qui a entraîné chez elle de     multiples effets indésirables), mais arrive encore après un effort sportif trop intense ou une température extérieure trop élevée, se     déclenche la nuit et dure jusqu’au lendemain. Plutôt une barre au front et un engourdissement d’un des côtés de la tête (le droit et/ou le     gauche, sans prédominance a priori). Perte de cheveux, pas de dents qui se déchaussent, ni de confusion ou d’amnésie.
    - Vertiges: Légers survenant avec la fatigue, ou la faim, ou après un effort intense. Ou avec une surconsommation de café et se rajoutent     alors des mouches volantes dans les yeux.
    - Douleurs dans les articulations? Hanche gauche : douleur continuelle, faible, accentuée quand trop d’efforts, aggravée au froid. Poignet     gauche : aggravée au froid, pas liée à l’accident. Cheville gauche et pied gauche dessus et dessous.
    - Douleurs dorsales ? Cervicales : sensation de tête lourde, douleur continue et diffuse. À hauteur de D5, contre l’omoplate : douleur     piquante comme une aiguille ; à hauteur de L4-L5-S1
    - Engourdissement ? Pied gauche paresthésie dans le talon.
    - Le thorax et l’abdomen: Palpitations
    - La nourriture et les saveurs ? Pathologie aggravée par l’absorption d’un repas trop lourd le soir.
    - Les selles et les urines ? Transit normal, RAS. Mictions fréquentes et abondantes. Urines pâles
    - Le sommeil: Difficultés d’endormissement. Réveils fréquents. Sommeil troublé par des rêves. Somnolence après le repas de midi surtout,     sensation de lourdeur générale et de froid.
    - Les yeux et les oreilles: Acouphènes qui s’amplifient quand on presse l’oreille. Bruit fort et aigu comme un sifflement. Surdité ? Apparition     progressive, Cas chronique.
    - La soif et les boissons: Soif avec envie de boire de grandes quantités d’eau fraîche.
     - Questions spécifiques pour les femmes : Menstruations. Ni pilule, ni stérilet.  Règles régulières, saignements peu abondants, rose clair     les premières 24 H, rouge vif après (cycle très court : 2 jours et demi) Douleurs avant les règles. Leucorrhées: non. Grossesse: RAS.


4/ Pouls

  Vitesse Régularité Force  Profondeur Diamètre Tension Longueur Racine Autres : glissant, rugueux ?  Synthèse
Droit 64 oui un peu faible médian normal, un peu large     tendu court bonne racine, faible au pied non

Pouls plutôt profond, faiblesse du Rein plus encore le yin

Tendu au niveau de la barrière

Gauche     oui un peu faible profond idem tendu court bonne racine, encore plus faible au pied non  

                                     
5/ Langue

    La langue est colorée par du café. Couleur :  langue pâle, pointe rouge, côtés enflés et plus rouges.
    Enduit lingual : mince / blanc
    Mobilité : RAS
    Pas de veinules foncées sous la langue.

 
II Analyse selon les 8 principes

Interne (pouls profond)
Chaleur (pouls, transpiration nocturne) et froid (frilosité).
Vide (pas ou peu d’enduit, pouls faible, teint)
Yin

III Analyse selon le tableau pathologique du Qi, du sang et des liquides organiques

- vide de Qi
- vide de sang

IV Analyse selon le tableau pathologique des organes.

Vide de yin du Rein (transpiration nocturne, bouche sèche, troubles auditifs, pouls…)
Vide de yang du Rein (pouls, réveils pour uriner la nuit, frilosité, fatigue)
Vide de sang du Foie (oligoménorrhée, mouches volantes, ongles blancs)
Vide de sang du Cœur (pointe de la langue, palpitations)
vide de Qi de Rate (somnolence après les repas, sensation de lourdeur).


V Principes de traitement

Tonifier le Qi et le sang
Renforcer la rate et le Rein
Nourrir le sang du Foie et du Cœur.


VI Choix des points

Dos :                                                            Face :
17 V, 18 V, 19V, 20V, 23 V, 4DM                6MC, 4RM, 6Rte, 36 Es, 3Re, 1 Re

 

KINESIOLOGIE

 

Déroulement de la séance
    - Permission de travailler ensemble ? Oui. Raison d’en douter ? Oui : je cherche quel prétest est à rééquilibrer et frotte en même temps le     24 VC et le 26 VG. Je repose la question et la réponse est non. Je peux donc travailler avec cette personne.
    - Entrée en circuit : Penser au sommeil, aux réveils fréquents, à l’endormissement difficile EI, MC, PS + Mode cerveau, mode limbique,     Mode physiologie, 23 VC (Sommeil) MC, PS
    - Mode Basket Weaver
    - Points d’alarme première référence : méridien objet : Rein, méridien référence : Vaisseau conception.
    - Modalités :
                1/ Attitude : paw paw, fleur du Bush. Seule l’attitude « le fardeau que constituent les décisions à prendre » concerne la     patiente.     Je lui demande donc uniquement de répéter cette phrase, EI, MC, PS.
    Le corps ne souhaite pas d’informations supplémentaires : ni âge, ni conte, ni … La personne se sent concernée par cette attitude, même     si elle trouve qu’elle a évolué par rapport à celle-ci et qu’elle ne la subit plus de la même façon.
    Puis la personne lit le texte ci-contre : « Je prends la responsabilité de mes attitudes et choisis maintenant de dissoudre de manière     douce, affectueuse, tendre et encourageante le fardeau que constituent les décisions à prendre en un amour qui englobe tout.
    Je prends l’engagement de faire ce qui suit de manière douce, affectueuse, tendre et encourageante : je reste calme, je me suffis à     moi- même et je prends des décisions claires grâce à mon moi le plus haut. » EI, MC, PS
    La patiente exprime une certaine gêne vis-à-vis du mot fardeau sans pouvoir en définir la nature.
                2/ Mode énergie négative : Ce mode indique toute charge énergétique négative.  La technique du Dr BODIN est utilisée pour     transmuter et dissoudre ces énergies. Après cette modalité, la personne relate un ressenti étrange (elle dit « s’être sentie soulevée »     pendant la moitié du temps). Puis, cela déclenche une émotion chez elle et elle me dit que c’est la peur du futur que le mot fardeau     évoque pour elle.
                3/Dyslexie : Le mode dyslexie croisé sort en priorité. L’oeil dominant de la personne est l’oeil gauche.
    Il s’agit de mettre le plexiglas transparent contenant les documents, à hauteur des yeux de la patiente, de faire monter l’ensemble, de     s’arrêter et mettre en circuit à chaque changement d’indicateur et de faire la même chose en redescendant. MC, PS.
    - Corrections :
        *Centrage : Trois centrages différents : les gaïts (liés à la démarche), les cloaques, l’os hyoïde.
         Gaïts : il s’agit de tester les points proches des extrémités des méridiens (65V, 41VB, 43E, 3F, 3Rte, 1Re. Ici, pied gauche 65V :          déséquilibré, les points destinés à le rééquilibrer : 58V, puis 1 GI (ils sont indiqués dans le protocole, pour le 41 VB, deux autres points          sont proposés.)
         Cloaque : GI déséquilibré, 20GI pour le rééquilibrer (ce point est indiqué par le protocole).
        *Figure 8 : A chaque partie du corps est attribué une énergie en 8 en lien avec un méridien. Une fois que le mode figure 8 sort, MC, PS,     on retourne aux points d’alarmes pour trouver pour quelle partie du corps il est nécessaire de relancer l’énergie en 8. Le corps souhaite     une correction uniquement en acupressure, c’est le point d’alarme du Rein qui est prioritaire. Cela correspond à la face. On cherche le     déséquilibre entre les différents points représentés sur la photo ci-contre : ici déséquilibre du centre vers le bas à gauche. Il est donc     nécessaire de tenir les points 2 Re puis 10 Re, bilatéralement. Le point d’alarme du Rein n’est pas rééquilibré, il sort encore : cette fois le     déséquilibre prioritaire se trouve du bas à droite vers le bas à gauche : cela correspond au 7Re et au 10 Re. A tenir bilatéralement.
    Plus aucune correction ne sort.
    -Mode Basket Weaver.
    -Point d’alarme deuxième référence : méridien objet : Rein, méridien référence : Cœur.
    -Modalités :
                1/Point d’acu 2Re : dans les points retenus dans cette modalité, on choisit celui qui correspond au feu souverain (Cœur).
                2/Essence :   A l’aide du diapason Rein dans la main dominante (gauche) de la patiente et du diapason Cœur dans la main droite                 de la patiente, celle-ci fabrique l’essence (ici : Re/Co = fleur de Bach Olive) les diapasons sont disposés de façon perpendiculaire                 autour d’un verre rempli d’eau après les avoir fait dinguer. La patiente le fait autant de fois qu’elle en ressent le besoin, puis elle                 boit l’eau.  
    - Corrections :
        Figure 8 : le corps demande une correction en point d’acu (elle pourrait être en retraçant la fig 8 avec la main ou avec un diapason         (son)). Le point d’alarme prioritaire est le Cœur. Cela correspond au côté droit de la tête. Il y a un déséquilibre du centre vers le bas à         gauche, correspondant au 8 Cœur puis le 3 Cœur. Je tiens ces points bilatéralement. Le point d’alarme sort à nouveau en priorité, le         déséquilibre se trouve en bas à gauche vers le bas à droite, soit le 3 Co puis le 4 Cœur à tenir bilatéralement.
        Plus de corrections, le corps ne demande pas de troisième référence.

    - Barrières énergétiques : elles ne font pas directement partie de la formation en kinésiologie, mais sont intéressantes pour dissoudre
        1- Barrière d’amour : 7ème chakra, à l’avant. Main droite sur le 20 VG.                                         
        2-Barrière de protection : ne pas tomber malade 7ème chakra, à l’avant, main droite sur le 20 VG.
        3- Barrière d’amour : 8ème chakra. Le corps demande une huile essentielle : Fenouil, le texte lié à cette huile nous fait prendre         conscience que c’est lié à la peur du futur de la patiente.
        4- Barrière d’amour 6è chakra. A l’arrière, main gauche sur le 17 VG.
        5- Barrière clé : main sur le 1 Re.
Pour dissoudre une barrière, il faut accompagner les gestes d’une phrase.
    - Correction :
Seven chi keys (chakra). C’est le 7è chakra à l’avant qui sort en priorité, le déséquilibre est un déséquilibre de rotation antihoraire, le corps souhaite une correction avec le cristal avec sa pointe yang. Au niveau du 20 VG, je tourne la pointe yang du cristal dans le sens antihoraire.
Je vérifie qu’on est bien à la fin de la séance.
Le corps m’indique que le temps d’intégration est de 4 jours.
Il m’autorise à fermer le circuit.
La séance est terminée.

 

D/ ETABLIR UNE CORRESPONDANCE ?


Une certaine correspondance semble exister dans les méridiens objets et références trouvés et l’analyse du tableau pathologique des organes : Re/Re et Re/Co, cela peut conforter l’hypothèse d’un déséquilibre au niveau du Rein et du Cœur sans possibilité de qualifier la nature de ce déséquilibre.
Par contre, le Foie et la rate n’apparaissent pas du tout lors de cette séance. Là où il me semble intéressant d’établir une correspondance, c’est dans la modalité des figures 8.
La première fois, « c’est le point d’alarme du Rein qui est prioritaire : déséquilibré du centre vers le bas à gauche. Il est donc nécessaire de tenir les points 2 Re puis 10 Re, bilatéralement. Le point d’alarme du Rein n’est pas rééquilibré, il sort encore : cette fois le déséquilibre prioritaire se trouve du bas à droite vers le bas à gauche : cela correspond au 7Re et au 10 Re. A tenir bilatéralement. »
Le 10 Rn est stimulé deux fois et même si je ne l’ai pas retenu, il serait aussi un point possible pour nourrir le yin du Rein (acupressure niveau III). Les points qui sont stimulables dans la modalité figure 8 en point d’acupressure sont les points Shu antiques. Le 10 Rein est donc le point eau du Rein. Dans cette séance, le corps demande la stimulation du 2Rn vers le 10Rn (point feu vers point eau) et du 7Rn vers le 10Rn (point Métal vers point eau)
La deuxième fois, « le point d’alarme prioritaire est le Cœur. Il y a un déséquilibre du centre vers le bas à gauche, correspondant au 8 Cœur puis le 3 Cœur. Je tiens ces points bilatéralement. Le point d’alarme sort à nouveau en priorité, le déséquilibre se trouve en bas à gauche vers le bas à droite, soit le 3 Co puis le 4 Cœur à tenir bilatéralement. »
Le 3C est stimulé deux fois, il correspond au point eau du Cœur, ce point n’est pas a priori proposé pour calmer l’esprit ou clarifier le Feu du Cœur comme le 4C (point métal du Cœur). Par contre, le 8 C (le point feu du Cœur) est lui aussi proposé en digitopressure pour clarifier le feu du Cœur, même si je ne l’ai pas retenu et lui ai préféré le 6MC, qui a une action sur le Foie et le Cœur.
En ce qui concerne, les corrections centrage cloaques ou gaïts, je ne sais pas du tout comment les points ont été choisis à la base et pourquoi ils rééquilibrent tel ou tel déséquilibre…
Il semble clair que la kinésiologie appliquée s’appuie fortement sur la MTC : l’existence des méridiens et la stimulation de points sont clairement à la base de la kinésiologie. On remarque aussi que ce sont les points Shu Antiques qui sont utilisés dans la correction figure 8 et dans la modalité Point d’acupuncture.

Mais si la kinésiologie appliquée s’appuie sur la MTC, elle semble s’appuyer aussi sur la médecine indienne par la prise en compte de l’existence des chakras, qu’elle relie d’ailleurs à des points d’acupressure… Elle s’appuie aussi, on le voit bien, sur d’autres techniques…
Si je parviens à cerner certaines concordances entre kinésiologie appliquée et MTC, il me semble qu’il serait nécessaire d’approfondir mes connaissances (points Shu Antiques, etc.) pour mieux saisir les subtilités des correspondances entre l’une et l’autre des techniques. En tous cas, chacune apporte un point de vue et une alternative intéressante en ce qui concerne l’insomnie.

 

Sources

Ce travail s’inspire largement des documents numériques ou papier dont voici les références. Il ne se prétend aucunement exhaustif ou complet.

BOURGUIGNON, Pierre. Approche de l’anxiété par l’acupuncture
http://www.gera.fr/documents/anxiete-acupuncture
FERRANDO, Amaël. Formation en acupression niveau I, II, III, IV.
MARIE, Eric, Précis de médecine chinoise.2008. Edtions DANGLES. 978-2-7033-0717-4
SIONNEAU, Philippe. Troubles psychiques en médecine chinoise.2012. Editeur Guy Trédaniel.978-2-8132-0558-2
Les secrets de la médecine chinoise 12-août 2016
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com
https://www.passeportsante.net/
http://www.psychologies.com/Bien-etre/Medecines-douces/Se-soigner-autrement/Articles-et-Dossiers/La-kinesiologie
http://www.projet22.com/aux-frontieres-de-la-science/physique-quantique/univers-holographique-david-bohm.html

 

ANNEXE 1

Rapide aperçu des travaux de David BOHME

« Les faits d’abord : l’expérience de 1981 a montré que les particules sub-atomiques comme les photons et les électrons d’un même système (deux particules issues d’une division ou d’une interaction précédente) sont capables de communiquer avec leur doublon indépendamment de la distance qui les sépare [3] . Chaque particule réagit au comportement de l’autre comme si elles ne faisaient encore qu’une.  David Bohm a donné une interprétation particulière de cette expérience. Selon lui, puisque la physique quantique fonctionne sans notion d’espace ou de distance, la matière n’est que de l’information, si bien que l’univers peut être comparé à un hologramme. (...)Si un hologramme d’une rose est coupé dans sa moitié et est ensuite éclairé par un laser, on pourra retrouver dans chaque moitié l’image entière de la rose. En effet, même si les moitiés sont divisées de nouveau, chaque morceau de l’image (ou du film) contiendra toujours la version plus petite mais intacte de l’image originale. À la différence d’une photographie standard, chaque partie d’un hologramme contient l’ensemble de l’information possédée par la totalité. Cette idée permet de comprendre la découverte d’Aspect. Bohm croit que la raison pour laquelle les particules sub-atomiques sont capables de rester en contact entre elles indépendamment de la distance qui les sépare n’est pas parce qu’ils enverraient un mystérieux signal dans les deux sens (plus rapide que la vitesse de la lumière), mais parce que leur séparation est une illusion. Il soutient qu’à un niveau plus profond de la réalité, de telles particules ne sont pas des entités individuelles, mais qu’elles sont des extensions de la même chose fondamentale. »
 

Centre de Formation et Recherche en Massage Qigong TuinaDepuis 2004, le Centre de Formation et de Recherche en Qigong Tuina propose des formations en Massage énergétique Qi Gong Tui Na, basé sur les connaissances de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). 

Nous Contacter

Centre de Formation et Recherche
En Qigong Tuina

Amaël Ferrando
46 route de la Vallée Verte
06130 Grasse - France

Nous contacter >

© 2018 Amaël Ferrando - Centre de Formation et Recherche en Qigong Tuina

Rechercher