Le burn-out ou le syndrome d’épuisement

et la MTC

I-Introdution

N’avons nous pas tous entendu dire un jour : « Nous vivons dans un monde de fous. ». Ne nous sommes- nous pas déjà retrouvés à différents degrés, à un moment ou à un autre de notre vie, dans une situation où nous nous sentions dépassés, envahis, voire submergés. Lorsqu’on sent rend compte et que l’on arrive à lâcher du leste, à ralentir, à redescendre en pression, le niveau baisse et « l’eau » se stabilise de façon à ce qu’elle ne déborde pas. Mais il peut arriver que nous ne ralentissions pas le rythme et dans une course effrénée, parfois sans s’en rendre compte, nous finissons pas être épuisés !

II- Définition du burn out

C’est là, selon nos propres ressources et notre hygiène de vie que peut apparaitre le burn-out. To burn out signifie littéralement en anglais : épuiser. Cela en dit long et n’imposerait finalement pas de définition autre pour sa compréhension, que le fait marquant d’être vide ou vider de ses forces, de son énergie et des conséquences que ce phénomène entraine sur notre organisme.

Le dictionnaire Larousse le définit comme : « Un syndrome d’épuisement professionnel caractérisé par une fatigue physique et psychique intense, générée par des sentiments d’impuissance et de désespoir.»

La Haute Autorité de Santé (HAS) décrit les manifestations du burn out comme telles : « Ces principaux symptômes sont aussi bien d’ordre émotionnel (anxiété, tristesse, hypersensibilité, absence d’émotion...), cognitif (troubles de  la mémoire, de l’attention, de la concentration...), comportemental ou interpersonnel (isolement social, comportement agressif ou violent, diminution de l’empathie, comportements addictifs...), motivationnel (désengagement, remise en cause professionnelle, dévalorisation...) que physique (troubles du sommeil, troubles musculo-squelettiques, gastro-intestinaux...).

 

III- Les causes du burn out en médecine occidentale et en médecine traditionnelle chinoise

Concernant la médecine occidentale, le site internet Futura Santé explique que : « La maladie se déclenche suite à une exposition constante et prolongée au stress au travail. Elle est plus généralement associée aux métiers à forte sollicitation mentale, émotionnelle et affective, aux postes à responsabilités ou encore lorsque les objectifs sont difficiles voire irréalisables. Les personnes à risques sont notamment celles qui s'investissent beaucoup dans leur travail. Les causes du burn-out sont variées : journées de travail longues, surcharge de travail, pression des délais, travail monotone... »

Il me semble aujourd’hui que le burn out s’appliquerait à toute personne n’ayant plus les ressources énergétiques suffisantes pour faire face aux sollicitations du quotidien, sans en être affecté physiquement et psychologiquement, quelles qu’en soient les origines. On parle aujourd’hui de burn-out maternelle par exemple. On pourrait même se demander si certains étudiants n’en seraient pas affectés.

Concernant la médecine traditionnelle chinoise, Pierre Mougel, praticien en médecine traditionnelle chinoise en acuponcture et phytothérapie, explique dans son livre* : « Pour la MTC, nous pouvons dire que l’homme en bonne santé est aussi à l’image d’une marmite pleine d’eau sur un feu nourri. L’eau n’est pas en ébullition, mais une fine vapeur s’en élève symbolisant, pour les Chinois, l’énergie dont notre corps se nourrit. L’être humain peut également être représenté par cet équilibre EAU (Yin) et FEU (Yang). »

Par conséquent, quand ces ressources d’eau (Yin) et de Feu (Yang) sont équilibrées, la santé est là. Mais quand une des ces deux ressources s’épuise, l’équilibre est rompu et c’est là que peuvent apparaitre les petites ou grandes maladies. En médecine traditionnelle chinoise cette réserve d’eau et de feu se trouve au niveau de nos Reins énergétiques qui peuvent être comparés à la batterie de notre corps. Le Yin et le Yang y sont stockés. 

Plusieurs facteurs comme le stress ou la fatigue par exemple sollicitent beaucoup les Reins. Toujours selon Pierre Mougel** : « Les Reins énergétiques correspondent avant tout à la « réserve d’Eau du corps » pour les Chinois. Et lorsque nous sommes trop fatigués, nous disons que nous sommes éreintés ou épuiser, il n’y a plus d’eau dans le puits. Il ne s’agit bien évidemment pas de l’eau que nous buvons, mais d’une image qui se rapporte globalement à la réserve d’énergie Yin du corps. » 

Ainsi, si une personne se retrouve en vide de Yin, le feu dominera et des symptômes d’excès de Yang pourront apparaître, comme de l’hyperactivité, de l’hypertension, de l’impatience, des troubles du sommeil, etc… C’est ce qui caractériserait principalement le syndrome du burn out en MTC, un vide de Yin des Reins qui engendre un Yang trop fort.

*Qu’est ce qui nous arrive ? Stress, épuisement, angoisses, burn-out…, Pierre Mougel, juin 2018, page 28

** Qu’est ce qui nous arrive ? Stress, épuisement, angoisses, burn-out…, Pierre Mougel, juin 2018, page 30

L’énergie des Reins étant trop faible, ceux-ci ne vont pas pouvoir assurer leur rôle de batterie du corps et d’autres organes peuvent être impactés, envahis, blessés, comme le Foie et la Rate.

 

IV- Traitement du burn out en Médecine occidentale

La Haute Autorité de Santé conseille aux praticiens de santé de personnaliser le traitement du burn-out et de l’adapter aux syndromes observés, aux pathologies qui peuvent apparaitre et à l’environnement du malade. Plus concrètement, toujours selon la HAS, la prise en charge consisterait en :

  • Un arrêt de travail dont la durée est à adapter à l’évolution du trouble et du contexte déclencheur du burn out
  • Une association de prise en charge psychothérapeutique associé éventuellement à une prise en charge psychocorporelle (thérapie cognitivo-comportementales, relaxation, méditation pleine conscience…)
  • Un possible traitement médicamenteux, notamment par antidépresseurs si le bun out est associé à des troubles anxieux ou dépressifs
  • Une prise en charge par un psychiatre pour les situations les plus graves afin de personnaliser encore mieux la prise en charge médicamenteuse ainsi que la durée de l’arrêt maladie.

V- Traitement du burn out en médecine traditionnelle chinoise- cas clinique

Dans le cas de la formation, j’ai pu recevoir une femme de 42 ans avec comme motif de consultation :

  • Fatigue constante avec sensation d’épuisement
  • Douleurs épigastriques
  • Mauvais sommeil
  • Anxiété avec sensation « de bouillonnement intérieur »

Voici son bilan énergétique

  • Teint plutôt pâle, Shen présent
  • Sensation de fatigue constante qui dure depuis plus de deux ans, sommeil qui n’est pas récupérateur avec la sensation de se réveiller fatiguée (plusieurs réveils pendant la nuit)
  • Douleurs épigastriques depuis 1 an, surtout après avoir mangé, avec sensation de ballonnement, aggravée à la palpation et après les repas. Une endoscopie a été faite 2 mois avant le début des séances. Celle–ci n’a rien décelé. Traitement par médicaments qui n’a pas atténué les douleurs. La personne précise que cela la gêne dans son alimentation, car à peine a t-elle mangé quelques cuillérées, elle se sent vite ballonnée (la personne fractionne du coup les repas). 
  • Saignements des gencives réguliers
  • Irritabilité, difficulté à se poser (en constante activité), fatigue mentale avec sensations d’épuisement
  • Pouls tendu à la barrière gauche et plutôt glissant à la barrière droite, pouls faible au niveau des pieds
  • Langue de couleur rosée, plutôt épaisse et indentée, avec une fissure centrale superficielle et large et qui ne va pas jusqu’au bout de la langue
  • Menstruations peu abondantes depuis 2 ans avec états dépressifs quelques jours avant la venue des menstruations 
  • Personne qui a plutôt tendance à la frilosité; les pieds et les mains sont froids ; elle aime boire plutôt chaud
  • Le transit est normal
  • Tendance à l’anxiété, à l’impatience
  • Sommeil : réveils fréquents avec parfois difficultés à se rendormir
  • Autres symptômes : port de lunettes de vue, tendance aux tendinites

En écoutant la personne, j’apprends que depuis 3 ans, celle-ci est en activité professionnelle et familiale constante sans période de vacances, avec difficulté « d’effectuer une pause ».

Observations

Bilan énergétique selon les 8 principes : je note qu’on serait sur un tableau de froid, de profondeur et de vide générale (avec tout de même une plénitude au niveau de l’estomac), donc plutôt Yin.

Bilan énergétique selon le sang, les liquides organiques et le Qi : vide de Qi

Bilan énergétique selon les organes et entrailles : Stase de Qi du Foie, vide de Qi de la Rate, chaleur dans l’estomac, vide de Yin des Reins.

Principe de traitement 

 Drainer le Foie et régulariser le Qi

  • Tonifier le Qi de la Rate
  • Clarifier la chaleur de l’estomac et stimuler la fonction de descente de l’estomac
  • Tonifier le Yin des Reins
  • Calmer l’esprit

Points pour drainer le Foie et régulariser le Qi : 3F+++ (travail sur tous les troubles du Foie, point Yuan), 13F (quand le Foie envahit la Rate, pt Mu Antérieur de la Rate), 18V (point Shu du Foie), 6 MC (notamment pour réguler le cœur et calmer l’esprit, ici dans le cadre des syndromes prémenstruels dépressifs)

Points pour tonifier le Qi de la Rate : 3 Rte (troubles digestifs, point Yuan de la Rate), 36 E (fortifie la Rate), 20V (points Shu de la Rate), 6Rte (a une action sur la Rate, le Rein et l’estomac)

Points pour clarifier la chaleur de l’estomac et stimuler sa fonction de descente : 44 E (élimine la chaleur de l’estomac), 12RM (tonifie l’estomac et soulage la douleur au niveau digestif),  36 E (harmonise l’estomac), 21V (point Shu), 41 E (élimine la chaleur de l’estomac et aussi pour le saignement des gencives), 19V (point Shu)

Tonifier le Yin des Reins : 3Rn (point Yuan), 10 Rn (soutien le Rein), 4RM et 6RM (tonifie et nourrit le Rein), 6Rte (tonifie le Rein), 4 DM, 23V (point Shu )

Point pour calmer l’esprit : 6MC, Yin Tang, 41 E, 7C

 

Mise en pratique

 Dans un premier temps, ma réflexion a été de traiter les symptômes qui me paraissaient vraiment gênants pour la personne. C’est pourquoi, j’ai choisi des points pour calmer l’esprit, pour clarifier la chaleur de l’estomac et stimuler sa fonction de descente. J’y ai ajouté des points pour tonifier le Rein dans le principe où les Reins sont le soutien de tout le corps. « Nos Reins sont synonyme de notre stabilité et de notre force. » On dit bien que telle ou telle personnes a les Reins solides 

Dès que les symptômes se sont estompés, j’ai choisi des points afin de drainer le Foie et régulariser le Qi, et de tonifier le Qi de la Rate, toujours en tonifiant le Yin des Reins.

Eric Marié écrit dans un de ses livres* à propos des Reins : « Leur rôle principal est de thésauriser. Ils sont la réserve fondamentale du corps qu’il faut entretenir et préserver. En cas de nécessité, ils compensent les déficiences des autres organes, au préjudice des forces vitales les plus essentielles. »

Ainsi en MTC et dans le cas du burn-out, on s’attachera sensiblement à tonifier le Yin du Rein, la Rate afin de soutenir le Rein et à drainer le Foie que les émotions mettent parfois à mal.

*Précis de médecine chinoise, histoire, théories fondamentales, diagnostic et principes thérapeutiques, Dangles, 2008, page 134

Bilan

A raison d’une séance par semaine pendant 15 semaines étalées sur 4 mois :

  • Dans un premier temps, au bout de 4 traitements : on note une amélioration des douleurs épigastriques et retour à un flux plus abondant lors des menstruations. Au bout des 15 séances, disparition des douleurs et ballonnements épigastriques, retour du flux des règles à la normale. 
  • Deuxième temps, au fil des séances : les réveils nocturnes ont presque disparu. Fatigue toujours présente mais avec des moments dans la journée où la personne retrouve de l’énergie (notamment au réveil, ce qui n’était pas le cas auparavant

Conseils complémentaires

Dans son livre, Pierre Mougel préconise d’éviter de sur solliciter la Rate et ainsi de la laisser à son plein potentiel afin de soutenir au mieux les Reins, surtout en cas d’épuisement. Cela passe par :

  • Manger et boire chaud
  • D’éviter de manger cru
  • D’éviter les produits laitiers
  • Favoriser les protéines le matin
  • D’éviter les sucres rapides

Il convient également d’avoir une hygiène de vie en adéquation avec notre rythme biologique. Dans les grandes lignes, cela consisterait à ne pas se coucher trop tard (entre 22h et 23h), pendre l’air quotidiennement (que ce soit par le biais de promenades, du sport, etc.) faire des exercices de méditation ou de relaxation (Qi Gong, Tai Chi Chuan, méditations, Yoga, etc.).

Conclusion

Le burn out est un phénomène qu’on observe de plus en plus au sein de notre société et s’en prémunir parait essentiel. La Médecine traditionnelle chinoise reflète ici toute son importance car c’est avant tout une médecine préventive. Suivre ses conseils d’hygiène de vie semble déjà un bon pas pour se prévenir d’affections. Mais quand la pathologie s’installe l’accompagnement par un praticien en MTC peut s’avérer utile afin d’aider la personne à retrouver un équilibre énergétique, un équilibre de vie. 

En savoir plus sur le Qigong tuina ?

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Acupression et Qigong Tuina, un massage énergétique basé sur la sagesse millénaire de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à nos réseaux sociaux pour suivre l'actualité de l'école, mais aussi faire le plein de contenu lié au Qigong Tuina et à la Médecine Chinoise Traditionnelle.

Image
Image
Image

Les livres

Le dernier livre QIGONG TUINA - VOLUME 3 PHILOSOPHIE ET DIAGNOSTIC est disponible dès maintenant en commande, avedc les deux premiers ouvrage d'Amaël Ferrando

Logo QigongTuina blanc 72dpi 856x300px

Ecole de Qigong Tuina

21 chemin de la Siagne

06460 Saint Vallier de Thiey - France

Depuis 2004, l'École de Qigong Tuina propose des formations en Massage énergétique Qi Gong Tui Na, basé sur les connaissances de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Des sessions de recherche sont régulièrement organisées dans les disciplines autour de l'énergétique chinoise.

S'inscrire à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Rechercher